Paroisse Sainte Kateri Tekakwitha

Diocèse de Tours

Accueil > Actualités > Vie de l'Eglise > Diocèse de Tours - Ordinations diaconales le 2 juillet 2023 15h30
Diocèse de Tours - Ordinations diaconales le 2 juillet 2023 15h30
Par VDA**********AIL le 05/06/2023 23:11:39:00, cet article a été lu 25659 fois.


A l'occasion de la "Saint Martin d'été", Mgr Jordy présidera une messe solennelle dans la cathédrale, à 15h30, au cours de laquelle quatre hommes seront ordonnés pour le diaconat permanent pour le diocèse de Tours : Christophe Bersonnet (Fondettes), Vincent Darmendrail (Channay-sur-Lathan), Régis Hesloin (Joué-les-Tours), François Petit-Le-Doré (Tours).


Nous sommes tous invités !


(Un certain nombre de proches de Vincent se sont posé la question d'un cadeau à offrir... Vous pouvez participer au trousseau (étoles, dalmatiques, rituels, bible ... ) par le moyen de ce pot commun. https://creditcooperatif.lepotcommun.fr/pot/9odfb4i7)
 

Diocèse de Tours - Ordinations diaconales le 2 juillet 2023 15h30



Définition du mot diacre : « diacre » vient du mot grec «diaconos» qui signifie «serviteur».

Le diacre est un homme  marié ou célibataire qui a répondu à un appel de l’Eglise catholique pour être témoin du Christ Serviteur.
Après un temps de discernement et de formation il est ordonné par l’évêque de son diocèse qui lui confie une mission.
Ordonné pour la vie, le diacre exerce un ministère au service de la Charité, de la liturgie, de la Parole de Dieu.
Par sa présence, il aide les baptisés à vivre le service de Dieu et des hommes dans le monde à la suite du Christ serviteur :

    "Et moi je suis au milieu de vous comme celui qui sert"
    Lc 22,27.






Diacre permanent : pas un super laïc ni un demi-prêtre !


Le diaconat permanent est un « don de Dieu nécessaire à la mission de l’Eglise » soulignait Monseigneur Centène en 2019, à la basilique de sainte Anne d’Auray.

La mission de diacre permanent « ne relève pas de l’action, du faire, mais marque l’être de la personne« , dit Monseigneur. « On ne comprend pas un diacre à partir de ce qu’il fait, mais à partir de ce qu’il est. »

Il s’adresse en ces termes au nouveau diacre :  » le diacre n’est pas un super-laïc ou un demi-prêtre !  » « C’est la figure du Christ serviteur de la parole, de la charité, et de la liturgie.«


Serviteur de la Parole. Il ne s’agit pas seulement de la proclamer, mais " qu’elle pénètre le coeur et le façonne ".


Serviteur de la charité. C’est manifester la sollicitude du Christ serviteur à l’égard de tous, en particulier en faveur des plus fragiles.


Serviteur de la liturgie. " Pour éduquer l’assemblée à la véritable nature de la liturgie, en particulier l’Eucharistie […] qui est l’endroit où nous rencontrons le Seigneur, et où nous nous nourrissons de Lui."

 

Être ordonné diacre permanent, cela engage les deux personnes du couple quand on est marié. L’épouse, répond « oui, je l’accepte » à la question rituelle de l'évèque : « L’Église me demande d’ordonner diacre votre mari. Acceptez-vous tout ce que le diaconat qu’il va recevoir apportera de nouveauté dans votre couple et votre vie de famille ? » En couple, les époux sont appelés à vivre de manière renouvelée la grâce du sacrement de mariage, qui reste premier.


Monseigneur Centène concluait « le diaconat est là pour que l’Église n’oublie jamais qu’elle est avant tout au service du Christ. »