Paroisse Sainte Kateri Tekakwitha

Diocèse de Tours

Accueil > Foi et vie chrétienne > Témoins du Christ > Comment la vie de Martin peut nous inspirer en tant que chrétien ?
Comment la vie de Martin peut nous inspirer en tant que chrétien ?
Par VDA**********AIL le 15/04/2022 08:30:00:00, cet article a été lu 13902 fois.



«  Puisez votre force dans le Seigneur et dans sa grande puissance. Revêtez-vous de l’armure de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre toutes les ruses du diable. »

Ephésiens 6. 10-11




Aujourd'hui, c'est un beau témoignage de foi, sincère et inspirant que nous propose Cyprien, jeune reporter pour notre site paroissial !



*  *  *  *  *  *  *  *







Comment la vie de Martin peut nous inspirer en tant que chrétien ?

 

La vie d’un Saint est pour moi un cadeau : le témoignage du Seigneur dans la vie d’un homme. D’un pêcheur. Un homme qui a ses propres douleurs, sa propre histoire et qui se laisse habiter par la puissance du Seigneur. Saint Martin est un saint qui me fascine, que j’admire. Cette facilité de dire OUI à chaque moment de sa vie à celui qu’il aime, à son Seigneur.


Sa vie son parcours et sa manière d’être me rejoignent particulièrement dans mes combats. Martin est nommé ainsi par son père en référence à “Mars” Dieu de la guerre. Fils d'officier, il semble prédestiné à avoir une grande carrière militaire. Dès 15 ans il est enrôlé dans l’armée de Constantin, il est livré en étant enchaîné par son père. Sa carrière militaire ne va pas l’enthousiasmer et le Seigneur lui réservera un autre chemin.

 

Cependant, ce que j’admire  chez Martin est sa force et son courage. Deux vertus que l’on réserve souvent à l’exercice militaire alors que dans les nombreuses embûches de la vie elles nous sont indispensables. Cette force et ce courage ont servi à Martin pour résister à ses ennemis, affronter ses peurs et accomplir des hauts faits pour son Dieu. J’ai souvent l’impression de manquer de force et de courage, d’être faible, de ne pas savoir affronter mes obscurités.


C’est ici que Martin me rejoint le plus. Martin porté par le seigneur n’a aucun mal à balayer ses peurs, conduit par L’Esprit rien ne se met sur son chemin.

 

« Demain, je me tiendrai debout et sans armes, en face de nos ennemis ; je marcherai au milieu de leur armée, protégé uniquement par le signe de la croix”. Phrase prononcé quand on l’accusait d’avoir peur de se battre. Martin n’a pas peur, il est puissant.

Il tire cette puissance dans la seule grâce de Dieu. En cela sa vie est un exemple. Elle me permet de me nourrir des grâces du Saint Esprit, pour combattre mon péché, mes peurs et mes ennemis intérieurs.

 

«  Puisez votre force dans le Seigneur et dans sa grande puissance. Revêtez-vous de l’armure de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre toutes les ruses du diable. »

Ephésiens 6. 10-11

 

A l’armée il fait donc preuve de courage, mais pas seulement. Il  se fait remarquer par sa gentillesse et sa simplicité. Il ne prend qu’un seul serviteur qu’il traite avec un immense respect.

 

Son amour d’autrui et son sens du service vont se confirmer un matin d’hiver devant la porte des Jumeaux d’Amiens. Un mendiant frigorifié et dénudé implorant la pitié des passants, attire l’attention de Martin en service. D’un coup sec il déchire sa chlamyde (sorte de cape rouge) qu’il donne au mendiant pour le réchauffer. Ce geste resté célèbre, nous montre à quel point le service de l’autre passe avant toute honte, toute peur et toute moquerie.

 

Dans ce geste Martin adopte parfaitement le message du Christ. Ce courage s’allie avec une autre vertu «  la confiance ». Elle est la base d’une relation belle et solide. Qu’elle soit amoureuse ou amicale, selon moi elle est au centre de ma relation avec le Seigneur. Le Seigneur a une totale confiance en moi, il ne m’abandonne pas. Mais je trouve qu’avoir une confiance permanente et totale dans notre Dieu est assez difficile. Cela est pour moi un objectif à atteindre. Dans cette quête, la vie des saints et celle de St martin en particulier sont très parlantes. Elles sont d’une aide précieuse pour dire un grand “OUI” à l’appel du seigneur.

 

Ce OUI, Martin l’a dit et redit durant toute sa vie. Après son fameux geste d’Amiens, Martin reçoit en songe le Seigneur revêtu de la partie du manteau lui disant “Martin, encore catéchumène, m'a revêtu de cet habit. Tout ce que vous ferez à un de ces petits, c'est à moi que vous le ferez »”.

Martin reçoit ce songe comme un appel. Matin n’hésite pas une seconde, il décide immédiatement de se faire baptiser et quittera l’armée deux ans plus tard pour se mettre au service de son prochain.


Quelle magnifique réponse ! Un OUI proclamé haut et fort. A partir de ce moment Martin ne cessera de proclamer son amour et sa confiance au Seigneur.

 

Qu’il est difficile d’accepter de prendre un chemin qui nous semble être le mauvais. Même quand ce chemin nous est ouvert par le Seigneur. C’est ce qui arrive à Martin quand les fidèles du Diocèse de Tours  le piège pour qu’il devienne leur nouvel Évêque. Martin se sentait à sa place dans la vie monastique, mais il finit par accepter sa mission, malgré des difficultés d’adaptation à la vie séculière. Martin va réussir à trouver sa place, allant  loin des villes pour évangéliser. Et c’est dans son parcours dans les campagnes que Martin va nous faire le plus beau témoignage de sa confiance absolue en notre Dieu.

Martin s’évertue souvent à détruire les temples païens pour y construire des églises, comme il le fait à Amboise. Arrivant près d’un pin sacré et voulant le détruire la Foi de Martin est défié par les païens : « Si tu as quelque confiance en ce Dieu que tu dis adorer, nous couperons nous-mêmes cet arbre, à la condition que tu sois dessous pour le recevoir dans sa chute. Si ton Seigneur est avec toi, comme tu le prétends, tu échapperas. » Il accepte, mais au moment où l’arbre devait tomber, Martin fait un signe de Croix, l’arbre  change de trajectoire et s’écrase près des païens.

Nous pouvons constater qu’avec cet acte miraculeux et de nombreux autres Martin est un merveilleux messager du Christ. En effet sa vie ne se réduit pas à son geste d’Amiens. Il est un grand évangélisateur. Il rassemble autour de la parole de Dieu.

 

Ne l’oublions pas il fonde à Ligugé (avant d’être évêque de Tours) le premier monastère de Gaule. On ressent chez Martin une véritable fougue, un Foi qui déborde. On voit l’amour de

Jésus se déverser partout où il passe. En tant que jeune chrétien il n’est pas toujours facile de témoigner, d’évangéliser de proclamer ma Foi et mon amour pour un Dieu qui pour beaucoup n’existe pas. Martin le fait grâce à une force puisée dans les grâces reçues et une confiance infinie. C’est pour moi une des grandes caractéristiques de la sainteté. Ce à quoi nous sommes tous appelés.

 

« Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. » Extrait de « L’exhortation apostolique sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel »

 

Ce passage du pape François nous montre le chemin sur lequel veut nous amener le seigneur : celui de la sainteté.







Comment la vie de Martin peut nous inspirer en tant que chrétien ?