Paroisse Sainte Kateri Tekakwitha

Diocèse de Tours

Accueil > Actualités > Vie de l'Eglise > résultats record en 2024 du nombre de catéchumènes
résultats record en 2024 du nombre de catéchumènes
Par VDA**********AIL le 26/03/2024 12:04:35:00, cet article a été lu 4866 fois.


À quatre jours de Pâques, l’une des deux fêtes les plus importantes pour les catholiques avec Noël, la Conférence des évêques de France (CEF) a présenté, mercredi 27 mars, les résultats 2024 de son enquête annuelle sur les « catéchumènes », ces adultes et adolescents baptisés chaque année le jour de Pâques, après s’être engagés dans le chemin d’initiation à la vie chrétienne appelé « catéchuménat ». Des résultats jamais atteints depuis la création de cette enquête par la CEF il y a plus de vingt ans, enquête faisant désormais référence.

À l’occasion d’une conférence de presse au siège de la CEF, avenue de Breteuil à Paris (75007), Catherine Chevalier, Directrice du Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC), a détaillé les quatre grandes tendances observées cette année :
Des catéchumènes de plus en plus nombreux

Comme l’an dernier, les diocèses de France (104 au total) enregistrent une forte hausse des catéchumènes. De +28% en 2023, cette croissance franchit en 2024 le seuil des 30%. Au total, 7 135 adultes seront baptisés à Pâques cette année, et plus de 5 000 adolescents (c’est-à-dire collégiens et lycéens uniquement, les élèves de primaire n’étant pas comptabilisés dans l’enquête).

Soit plus de 12 000 nouveaux baptisés adolescents et adultes sur la seule année 2024.
Des catéchumènes de plus en plus jeunes


La part des jeunes de 18 à 25 ans, en particulier des étudiants, parmi les catéchumènes adultes, continue d’augmenter en 2024, après la hausse très significative observée l’an dernier. Ils représentent désormais plus du tiers des adultes nouveaux baptisés (36% en 2024, vs 34% en 2023). A noter qu’ils ne représentaient que 23% des catéchumènes adultes avant le COVID.


Un regain de vitalité notable dans les territoires ruraux

La tendance observée l’an dernier dans les territoires ruraux se confirme, avec 29% des catéchumènes adultes vivant en zone rurale. En 2024, les trois provinces ecclésiastiques enregistrant les plus fortes hausses (+50%) sont Besançon, Dijon et Clermont, des provinces majoritairement rurales. Le diocèse de Saint- Claude (Jura) en particulier, enregistre cette année le record de hausse avec plus de 200% de catéchumènes par rapport à l’an dernier (27 en 2024 vs 8 en 2023).


Des catéchumènes de plus en plus exempts de toute culture chrétienne

Si une grande majorité des catéchumènes adultes sont issus de familles de tradition chrétienne, ce nombre diminue chaque année (61% en 2024, vs près de 69% en 2023). A l’inverse, les personnes se déclarant “issues de familles sans religion” augmentent significativement : elles représentent aujourd’hui le quart des catéchumènes adultes.


« Faire l’expérience que le bien vaut mieux que les biens »

Au cours de cette conférence de presse, Jean-Yves Lépine, « néophyte » (i.e. : baptisé l’an dernier) du diocèse de Versailles, a également apporté son témoignage : « Ce qui a été à l’origine, pour moi, du « chemin catéchuménal » que j’ai entrepris, ce sont clairement les rencontres : des prêtres à l’écoute, une communauté paroissiale joyeuse et dynamique. A travers eux, j’ai découvert une Église ouverte et accueillante, et extrêmement diverse ! Face à une société qui paraît de plus en plus matérialiste et semble promouvoir une forme d’individualisme consumériste, être chrétien et « catholique » (ie. universel, étymologiquement), c’est faire l’expérience que LE bien, c’est à dire le soin, l’attention, et plus largement l’Amour, vaut mieux que LES biens, c’est à dire la possession, la richesse le pouvoir ou la gloire ».


Zoom 2024 : l’influence du patrimoine religieux dans les conversions d’adultes

Chaque année, l’enquête « Catéchuménat » de la CEF approfondit une thématique particulière, afin de toujours mieux comprendre et appréhender les facteurs déterminants du chemin catéchuménal. En 2024, le thème de l’enquête portait sur l’influence du patrimoine religieux dans les conversions d’adulte, en lien avec les États généraux du Patrimoine religieux (EGPR) lancés en 2023 par la CEF.